Images échographiques montrant un chorioangiome placentaire découvert à 26 SA avec une évolution marquée par la survenue d'infarcissement entre 32 et 33 SA, modifiant complètement son aspect échographique.

  • Il s'agit d'une masse qui fut découverte fortuitement à 26 SA lors d'une consultation obstétricale du 6e mois. Elle est de forme ovalaire avec un grand axe mesurant 72 mm et un volume évalué à 100 cm3, évoluant près du bord du placenta et sous la plaque choriale (sous la face fœtale du placenta).

  • Echographiquement :
    Cette tumeur placentaire paraît hypoéchogène comparée à l'échogénicité du tissu placentaire avoisinant avec une fine capsule périphérique séparant ces deux structures.
    Au sein de cette masse on peut observer la présence de quelques zones plus échogènes que le reste de la tumeur, puis au Doppler, on remarque l'existence d'un réseau vasculaire composé essentiellement d'artérioles naissant au niveau de la plaque choriale (face fœtale du placenta) et pénétrant ensuite à l'intérieur de la masse tumorale.

  • L'évolution ultérieure de cette tumeur fut marquée par l'augmentation régulière de ses dimensions pour atteindre à 32 SA le volume de 185 cm3, puis entre 32 et 33 SA, un infarctus survint au niveau de ce chorioangiome, il se manifeste par :
    • l'augmentation soudaine de son volume (253 cm3) ;
    • le changement d'aspect échographique : aspect hétéroéchogène, beaucoup plus hypoéchogène qu'auparavant ;
    • enfin, le Doppler montre l'absence totale d'irrigation sanguine au sein de cette tumeur, puis plus tard il devint possible de mettre en évidence les principales artérioles tumorales obstruées par la thrombose.

      En effet, le chorioangiome à ce stade de son évolution, son aspect échographique pouvait être confondu avec un hématome organisé, intra-placentaire.

  • Un mois après la survenue de cet infarcissement, ce chorioangiome régresse en dimensions pour atteindre le volume de 167 cm3.

  • Cliniquement : comme cela était signalé au départ, ce chorioangiome a été découvert fortuitement, lors d'une consultation obstétricale à 26 SA, mais l'analyse approfondie des images échographiques prises à 23 SA montre qu'il était déjà présent, mais de plus petit volume. La survenue de l'infarcissement du chorioangiome, entre 32 et 33 SA, s'est traduit par une métrorragie maternelle de faible abondance (spottings durant quelques heures).

    Aucune manifestation pathologique fœtale n'a été observée ; liquide amniotique restant en quantité normale durant toute la période d'observation.

    La mise en travail spontané a eu lieu à 38 SA, donnant naissance à une fille pesant 2650 g (environ 15e percentile).

    L'examen anatomopathologique du placenta confirme le diagnostic de chorioangiome placentaire antérieurement infarci.

Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : le 15 Novembre, 2010

www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com
Paris / France