L'ovaire gauche : images échographiques d'un volumineux kyste endométriosique (84 x 62 x 60 mm uniloculaire, sans végétations endophytiques ni épanchement péritonéal).
Le contenu du kyste qui fut observé au cours de la kystectomie n'est pas le liquide chocolaté épais classique des endométriomes, car il s'agissait d'un liquide très fluide brunâtre ferreux.

Voir les aspects observés par IRM (imagerie par résonance magnétique) pour ce kyste.

L'examen anatomopathologique confirme le diagnostic du kyste endométriosique :
Il s'agit d'un kyste uniloculaire à paroi lisse tant dans la zone externe que dans la zone interne ; son revêtement interne est très largement abrasé avec d'exceptionnelles cellules d'allure endométriale partiellement détachées, régulières. Il n'est pas retrouvé d'infiltration tumorale. La paroi apparaît légèrement hémorragique avec des rares glandes endométriales cernées par leur chorion cytogène visible.
Aspect histologique en faveur d'un kyste de type endométriosique hémorragique sans aucun caractère suspect de malignité retrouvé.

Le dosage plasmatique des marqueurs tumoraux montre une élévation du taux de CA 125 : 130 UI/ml pour un taux normal < 24,8 UI/ml.


Atlas d'échographie
www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com
Paris / France