Hypoplasie rénale foetale bilatérale et sévère découverte à 33,5 SA
Coupes échographiques (transversale, frontale et antéro-postérieure) des reins foetaux hypoplasiques avec des images
échographiques permettant de les comparer aux reins normaux.
Auteur : Dr Aly Abbara
  • Il s'agit d'une hypoplasie rénale foetale bilatérale et sévère découverte fortuitement à 33,5 SA lors d'une exploration échographique dans le cadre du bilan systématique pour légère menace d'accouchement prématuré.

  • L'échographie met en évidence la présence d'un anamnios avec deux petits reins hyper-échogènes :
    • Rein gauche : 12 x 15 x 29 mm de diamètres avec volume évalué à (2,7 cm3) ce qui est largement inférieur au 3e percentile.
    • Rein droit : 12 x 14 x 28 mm de diamètres avec volume évalué à (2,4 cm3) ce qui est largement inférieur au 3e percentile.
  • La biométrie foetale est normal, au 28e percentile avec une estimation du poids foetal = 2080 grammes (+ 10 %).
  • L'étude morphologique foetale ne montre pas d'anomalie particulière en dehors de cette anomalie rénale bilatérale ; la vessie est individualisable, de petite taille.
  • La rupture prématuré des membranes a été exclue cliniquement et aussi à l'aide des tests biologiques habituels.
  • Une échographie réalisée deux semaines auparavant a montré la présence du liquide amniotique en quantité normale (avec des images iconographiques prouvant cette normalité).
  • La prise par la patiente, durant cette grossesse, d'un médicament à toxicité rénale foetale fut complètement exclue.
  • Après interruption médicale tardive (à 34,5 SA) de grossesse pour insuffisance rénale bilatérale sévère, l'examen foetopathologique confirme les données échographiques en montrant :
    • Une hypoplasie rénale bilatérale et symétrique avec deux reins légèrement lobulés et de taille et poids nettement inférieurs aux valeurs normales (rein droit pesant 2,2 g et mesurant 25 x 13 x 9 mm, puis rein gauche pesant 2,3 g et mesurant 25 x 15 x 10 mm).
    • Ces deux reins sont marqués histologiquement par une hypoplasie majeure irrégulière et segmentaire du cortex (2 générations glomulaires au lieu de 12 générations attendues) avec dilatation des tubes proximaux et distaux puis disparition du blastème. A certains endroits, le cortex est fibreux, contenant quelques tubes kystiques. Des zones subnormales corticales comptent de 5 à 6 générations glomulaires.
    • Cette hypoplasie respecte la médullaire avec des papilles normales, mais un peu élargies puis une fibrose importante cernant les cavités pyélocalicielles et les uretères.


  • Pathologie mise en évidence échographiquement par Dr Aly ABBARA
  • Confirmation du diagnostic échographique par Dr Julien STIRNEMANN
  • L'examen foetopathologique a été réalisé par Dr Maryse BONNIERE

Atlas d'échographie
www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com
Paris / France