Fibrome de l'ovaire droit - aspect macroscopique. A comparer l'IRM, puis à l'aspect coelioscopique.
Auteur : Dr Aly Abbara
3 Juillet, 2011

Il s'agit d'une tumeur ovarien de 90 x 70 x 55 mm de dimensions (soit environ 180 cm3 de volume).
L'examen anatomopathologique confirme sa nature : fibrome bénin de l'ovaire.

Cette tumeur solide de l'ovaire droit, a été découverte chez une patiente âgée de 56 ans, lors de l'examen clinique puis par l'échographie endovaginale, au cours d'une consultation de routine, donc sans aucune manifestation clinique notable.

L'échographie endovaginale montre la présence d'une volumineuse masse latéro-utérine d'aspect fibromateux et sans aucune attache à l'utérus.

La laparoscopie (cœlioscopie) montre qu'il s'agit d'une tumeur solide, à surface lisse, blanchâtre, sans végétations exophytiques ; sa seule attache était à l'ovaire droit par un pédicule fin de 1 x 1 x 1 cm de dimensions. On note la présence d'une ascite modérée occupant seulement le petit pelvis.

A la coupe anatomopathologique, cette tumeur est d'aspect et de consistance fibreux caoutchouteux. Microscopiquement, il s'agit d'un fibrome bénin.

Tous les dosages des marqueurs tumoraux plasmatiques étaient normaux (CA 125, CA 19:9, antigène carcino-embryonnaire, hCG et alpha fœtoprotéine).


  • Fibrome de l'ovaire et le syndrome de Demons-Meigs :
    • Classiquement, les fibromes de l'ovaire sont des tumeurs solides et bénignes de l'ovaire, ils s'accompagnent souvent d'ascite et parfois d'hydrothorax (épanchement pleural), ce qui constitue le syndrome de Demons-Meigs, décrit par Demons en 1907, puis par Meigs en 1940. Il s'agit d'une triade associant :
      • « Tumeur de l'ovaire + ascite + épanchement pleural »

    • La tumeur ovarienne dans le syndrome de Demons-Meigs est en général solide, bien mobile et de volume moyen ; le plus souvent un fibrome, mais il a été trouvé dans certains cas, des tumeurs de Brenner, de Thécomes et goitres ovariens.

    • L'ascite est légère au départ, puis elle dominera le tableau clinique et paraclinique.

    • L'épanchement pleural peut être bilatéral, mais il siège souvent à droite quand il est unilatéral.

    • L'ascite et l'épanchement pleural régressent rapidement et spontanément après l'ablation de la tumeur ovarienne.

 
Gynécologie Obstétrique
Ovaire


Site du Dr Aly Abbara
avicenne.info
mille-et-une-nuits.com