Kyste para-ovarien droit (aspect macroscopique, échographie, et par IRM).

Il s'agit d'un kyste uniloculaire de 181 x 167 x 67 mm de dimensions (soit environ 1051 cm3 de volume), à paroi fine, sans végétations endophytiques et sans épanchement péritonéal.

L'examen anatomopathologique confirme sa nature : kyste vestigial bénin.
Ce type de kyste se développe aux dépens des reliquats des canaux de Wolff, et plus précisément du conduit déférent vestigial (canal de Malpighi-Gartner).

Cette tumeur kystique a été découverte fortuitment lors d'un examen échographique chez une patiente âgée de 19 ans, enceinte de 17 SA. Il s'agit formation kystique oblongue évoluant dans la cavité abdominale, hors du petit pelvis et prenant sa racine au niveau des annexes utérines droites.

La coelioscopie montre qu'il s'agit d'une tumeur kystique évoluant au sein du ligament large droit, entre les deux feuillets péritoneaux du mésosalpinx ; cette position entraine un remaniement important de la trompe droite avec son prolongement excessif et son écrasement ; l'ovaire droit juxtaposé paraît par ailleurs normal.
Pas de végétations exophytiques ni épanchement péritonéal.

Le contenu du kyste était formé de liquide clair transparent (eau de roche).

Tous les dosages des marqueurs tumoraux plasmatiques étaient normaux (CA 125, CA 19:9, antigène carcino-embryonnaire, hCG et alpha fœtoprotéine).

 
Gynécologie Obstétrique
Ovaire


Site du Dr Aly Abbara
avicenne.info
mille-et-une-nuits.com