Comment déterminer le sexe fœtal à l'échographie
du premier trimestre de grossesse ?

Traitement d'images, mise en page et publication (Dr Aly Abbara)
Texte et images (Dr AABADLI Amal)
Mise à jour : 17 Décembre, 2010

          
 

  • Sexe féminin
    • Le tubercule génital part vers le bas et horizontalement.
    • La tangente au plan lombosacré et la tangente à la face ventrale du tubercule génital ne se rencontrent pas.
   
  • Sexe masculin
    • Le tubercule génital part en avant et en haut.
    • La tangente au plan lombosacré et la tangente à la face ventrale du tubercule génital trace un angle supérieur à 30°.
   

  • La détermination du sexe fœtal est tout à fait possible au premier trimestre de grossesse.
  • Le but de cette démarche peut être médical dans certaines pathologies qui nécessitent un traitement précoce in utéro comme l'hyperplasie congénitale des surrénales, ou qui sont moins grave chez un sexe comme le syndrome de l'X fragile, ou qui ne concernent qu'un sexe comme l'hémophilie… dans ces cas la détermination du sexe du fœtus constitue un pilier nécessaire de l'examen échographique.
  • Le plus souvent cependant cette recherche est accessoire, et fait partie de l'examen sans en être l'un des piliers.

  • La détermination du sexe fœtal au premier trimestre se fait par l'examen échographique du tubercule génital. Ce dernier commence à se développer distinctement de l'appendice caudal vers 09 SA.

  • Actuellement il ne faut pas déterminer le sexe fœtal à partir du tubercule génital avant 12 SA car le taux d'erreur est de 40 % et donc ne dépasse que de peu l'effet du hasard.

  • A partir de 12 SA : On peut juger grosso modo de l'aspect du tubercule génital :
    • l'aspect est dit féminin quand le le tubercule génital part vers le bas et horizontalement.
    • l'aspect est dit masculin quand le tubercule génital part en avant et en haut.

  • Il est préférable cependant, d'être rigoureux quand on dispose de temps pour cela, et de faire la mesure de l'angle à deux droites, entre la tangente au plan lombosacré et la tangente à la face ventrale du tubercule génital .Cette mesure se fait sur la coupe sagittale stricte autrement le risque d'erreur augmente.
    • L'aspect est celui d'une fille quand les deux droites ne se rencontrent pas.
      • Le taux d'erreur est de 0,9% -3 %. Dans toutes les séries il y a plus d'erreurs quand on annonce une fille.
    • L'aspect est celui d'un garçon quand l'angle ainsi tracé est supérieur à 30°.
      • Le taux d'erreur est de 0,2%.

  • En récapitulant les différents points on peut dire que :
    • IL faut refuser de se prononcer sur le sexe avant 12 SA.
    • Il faut faire un plan sagittal strict et étudier l'aspect et l'orientation du tubercule génital.
    • Il faut toujours annoncer qu'il reste une possibilité d'erreur et donc il faut reconfirmer le sexe plus tard dans la grossesse. Ceci étant vrai d'une part ; d'autre part cela dissuadera les rares patientes qui pourraient avoir l'idée absurde de la pratique d'interruption volontaire de grossesse pour sexe non désiré.
    • Il ne faut rien annoncer comme sexe si nous n'arrivons pas à voir, car il peut s'avérer impossible d'étudier le tubercule génital du fait de la faible échogénicité ou de la position du fœtus.

 
avicenne.info gynechographie.com
aly-abbara.com