France - Paris - Musée du Louvre - Cour carrée
Une Amazone

Voir aussi :
Amazone de du Château de Vincennes
Amazone de Villa Kerylos Côte d'Azur - Beaulieu - France
Amazone cavalière (équitation)



Ce sont des femmes guerrières, sportives, vêtues de peaux des bêtes sauvages et protégées par une armure et un casque orné de plumes ; elles utilisaient pour les combats un arc et un carquois garni de flèches, parfois le javelot, l'épée et la hache à deux tranchants appelée " bipennis "; leur bouclier avait la forme d'un croissant (ou demi-lune), appelé " pelta ". Elles combattaient souvent à cheval mais aussi à pied.

Les Amazones avaient une aisance particulière au tir à l'arc qu'elles tendaient avec force et pour ne pas être gênées, elles brûlaient leur sein droit d'où leur nom (Amazone = sans sein).

En Grec : mazos = mamelle ; a = a privatif), mais en vérité il s'agit d'une pure fiction des grammairiens. Les représentations artistiques n'illustrent jamais cette mutilation, car elles sont toujours représentées comme étant de jeunes et belles femmes avec deux jolis seins intacts ; donc il est tout à fait possible que le préfixe "a" dans leur nom n'est pas privatif, au contraire, il a une valeur augmentative à l'image de leur déesse protectrice, Artémis d'Éphèse qui possède un nombre impressionnant de mamelles

Dans les œuvres d'art de l'Antiquité, on représente les Amazones souvent à cheval, elles sont dans ce cas armées d'une lance (javelot) comme on le voit dans la sculpture en haut de cette page.



Consulter :
Les Amazones et l'Amazonomachie

Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : le 15 Avril, 2013


www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com
Paris / France