Dermatologie féminine

Acné tardive de la femme

Diagnostic de l'acné tardive 

L'acné tardive de la femme persiste ou survient chez la femme après 25 ans. Elle s'observe surtout sur le bas de visage (mandibules...). Il se peut qu'elle soit accompagnée de signes d'hyperandrogénie (troubles des règles, hirsutisme, une perte de cheveux) et dans ce cas un bilan hormonal est généralement requis pour vérifier qu'il n'existe pas de trouble hormonal. Les autres facteurs pouvant très retrouves l'interrogatoire sont l'utilisation de cosmétiques comédogènes ou trop gras, ou la prise de contraceptifs contenant des progestatifs tels que le norgestrel (Pilules Stédiril , Minidril , Trinordiol , Adepal , Microval , Daily Gé , Stérilet Mirena , ...). 

Traitement de l'acné tardive


Le traitement de l'acné tardive est souvent délicat. Il faut tout d'abord s'assurer qu'il n'y a pas de facteur favorisant (utilisation de cosmétiques gras ou comédogènes, manipulation des boutons, contact avec les cheveux...) et que la patiente prend une contraception adaptée. Certains contraceptifs peuvent améliorer l'acné, tels ceux base d'acétate de cyprotérone (Androcur , Pilules Diane , Holgyème ...) ou de norgestimate (Jasmine , Jasminelle ...) 

Le traitement des lésions rétentionnelles (points noirs, microkystes...) requiert le plus souvent l'utilisation de crèmes contenant des AHA (alpha hydroxy acides), de l'acide lactique, de l'acide glycolyque... voire des rétinoïdes ( Differine , Effederm , Locacid ...), mais tous ces traitements sont irritants et les femmes peuvent avoir une peau sensible. Leur utilisation doit donc être mesure et effectue sous contrôle médical.

Le traitement des lésions inflammatoire peut recourir a des antibiotiques locaux (Eryacne , Eryfluid , Dalacine T Topic ...) ou généraux (Doxy , Granudoxy , Tolexine , Minolis ...), des topiques base de peroxyde de benzoyle (Cutacnyl , Eclaran , Effacne , Pannogel , Panoxyl ...) etc.

En cas de résistance plus de trois mois un traitement bien conduit, contenant au moins des antibiotiques par voie générale et un traitement local, on peut proposer aux patientes un traitement par isotretinoïne (Contracne , Curacne , Procuta , Roaccutane ...) prise par voie orale en général en hiver et nécessitant de nombreuses précautions (prises de sang, contraception efficace au moins un mois avant le début du traitement et deux mois après l'arrêt, arrêt des dons du sang...)
---------------

Dr L ROUSSEAU, dermatologue et auteur d'un site de dermatologie (peau, cheveux, beauté)

 



Site du Dr Aly Abbara
Mise à jour le : 28 Février, 2013

Liste des termes
Gynécologie Obstétrique
Accueil du livre

Contacter Dr Aly Abbara

www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com