Amnioscopie
  • C'est un examen réalisé en fin de grossesse pour visualiser la couleur du liquide amniotique en l'observant à travers les membranes amniotiques, il a comme but de détecter une éventuelle émission de selles (le méconium) par le fœtus qui constitue l'indice d'un stress ou de mal-être fœtal (souffrance fœtale).

  • Actuellement, beaucoup de maternités ont abandonné l'amnioscopie comme étant un moyen d'exploration du bien-être fœtal, surtout après le développement d'autres moyens, sensiblement plus fiables

  • L'amnioscopie est réalisée à l'aide d'un tube appelé amnioscope (métallique stérilsable, ou à usage unique ) glissé dans le canal du col utérin jusqu'à l'orifice interne pour être en contact avec les membranes amniotiques ; donc pour pouvoir réaliser l'amnioscopie, il faut que le col utérin soit perméable. On peut vérifier :

    • l'aspect clair du liquide amniotique avec ou sans flocons du vernix (des flocons détachés de la graisse qui recouvre la peau du fœtus en fin de grossesse) ;

    • la couleur du liquide amniotique qui peut être teinté par le méconium émis par le fœtus.

      • Selon la quantité émise du méconium, le liquide amniotique peut être :

        • citrin ;
        • teinté, verdâtre ;
        • très teinté ou méconial
        • verdâtre, épaissit ou d'aspect de purée du pois.

      • Un liquide amniotique teinté par le méconium n'est pas toujours synonyme de souffrance fœtale, mais la présence d'autres signes associés, et en particulier les anomalies du rythme cardiaque fœtal (RCF) rendre le diagnostic de souffrance fœtale assez probable.

      • La présence d'un liquide amniotique teinté (méconial) au cours du travail nécessite de la part des personnes qui effectuent l'accouchement (ou à la césarienne) des mesures particulières pour éviter que le fœtus inhale ce liquide méconial avec le risque de troubles respiratoires dans les premières heures de vie.

      • Le liquide amniotique peut être sanglant (hémamnios), c'est une anomalies que l'on peut observer dans certaines pathologies des annexes fœtales, c'est-à-dire le placenta, le cordon ombilical et les membranes amniotiques ; mais il peut se voir aussi dans certaines des pathologies fœtale ou utérines.

Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : 4 Octobre, 2015


Liste des termes

Accueil du livre

www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com
  Paris / France