Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



Image montrant les différences entre un myome et une adénomyose


  • Image clinique de la pièce opératoire d'un utérus atteint d'une adénomyose touchant l'ensemble des ses parois, en particulier sa paroi postérieure, avec la présence accessoirement, d'un petit myome de 2 cm de diamètre au niveau de sa corne droite.

    Il s'agit d'un utérus de 200 g de poids,.

  • Histologiquement :
    Au niveau de l'épaisseur des parois utérines, l'anatomo-pathologiste retrouve un riche processus de fibrose à réparation anarchique au sein d'un myomètre caractérisé par la présence de glandes endométriales cernées par leur chorion cytogène.

    Il a été retrouvé aussi un léiomyome bénin utérin composé d'entrelacement des fibres musculaires lisses sans atypie ou mitose.


  • Cette image clinique étudiée grâce à de multiples filtres, compare l'aspect macroscopique de la lésion adénomyomateuse à un fibrome :

    • Adénomyose : fibrose diffuse dans toute l’épaisseur de la paroi, sans limites identifiables. Au sein de cette fibrose on retrouve des micro-vaisseaux sanguins et quelques cryptes de glandes endométriales pénétrant en profondeur dans le myomètre.

    • Fibrome se présente comme une zone composée de fibres lisses formant une lésion bien limitée en périphérie (plan de clivage), et répartient, au sein du fibrome, de façon presque circulaire ; aucune circulation sanguine ou de cryptes glandulaires sont identifiables au sein de ce fibrome.

    • Cliquement, cette patiente souffrait d'une dysménorrhée et d'une ménorragie importante à l'origine d'une anèmie chronique, parfois sévère, à 6 - 7 g/dl d'hémoglobine - échec des taitements médicaux à la base de progestatifs.


 
Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : le 2 Janvier, 2014

aly-abbara.com
avicenne.info
mille-et-une-nuits.com
Paris / France