Test de Kleihauer
Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : 20 Juin, 2015


 
  • Test de Kleihauer
    • Examen permettant de :
      • Mettre en évidence la présence d'hématies fœtales dans le sang maternel ;
      • Calculer le nombre d'hématies fœtales pour 10 000 hématies maternelles et par conséquent quantifier le volume du sang fœtal existant dans le sang maternel à l'instant où le test est réalisé..

    • Le test de Kleihauer est basé sur la différence de la résistance de l'hémoglobine fœtale. (Hb F) et l'hémoglobine maternelle quand un frottis sanguin maternel fixé au méthanol est exposé à l'action d'une solution tampon acide (pH = 3).

      • L'hémoglobine adulte (Hb A) dans les hématies, qui est moins résistante à une solution acide, est remise en solution (éluée) sous l'effet de cette solution.
        Après application d'un colorant de l'hémoglobine, les globules rouges maternels perdant leur hémoglobine, paraissent sous microscope comme des hématies fantomatiques vides, mais toujours quantifiables.

      • La résistance de l'hémoglobine fœtale. (Hb F) à l'élution par l'action une solution acide permet aux globules rouges fœtaux se trouvant dans le sang maternel de garder leur hémoglobine, donc rester colorées.

    • Les résultats de test Kleihauer sont exprimés en nombre d'hématies foetales pour 10 000 hématies adultes.

      • Un globule rouge fœtal /10 000 globules rouges maternels correspond à 0,5 ml de sang fœtal (= 0,25 ml d'hématies fœtales).

    • Attention aux faux positifs du test de Kleihauer dans certaines hémoglobinopathies maternelles caractérisées par la diminution du taux d'hémoglobine A et la haute teneur en hémoglobine F (exemple : thalassémie...).

    • Le volume de l'hémorragie foetomaternelle est sous-estimée par le test de Kleihauer si une incompatibilité érythrocytaire foetomaternelle est déjà présente en raison de l'élimination rapide des hématies foetales circulant dans le sang maternel riche en anticorps anti-érythrocytaires (Anti-Rh(D), Anti-ABO...).

    • Indications de la réalisation du test de Kleihauer :

      • 1- Dans le cadre de la prévention de l'allo-immunisation fœtomaternelle Rh(D) chez les femmes Rh(D)-négatif

    Recommandations pour la prévention de l'allo-immunisation fœtomaternelle Rh(D) chez les femmes Rh(D)-négatif
    d'après les recommandations pour la Pratique Clinique d CNGOF (décembre 2005).
    Terme de
    grossesse
    Avant 15 SA De 15 à 27 SA De 27 à 29 SA De 29 SA à
    l'accouchement
    Accouchement
    Effectuer une recherche d'agglutinines irrégulières avant toute injection de dose de gamma-globuline anti-D
    Type de prévention
    anti-D (Rh)
    • Prévention ciblée :
      • FCS, IVG
      • GEU
      • IMG
      • Métrorragies dans le cadre de menace de FCS
      • Grossesse molaire ;
      • Réduction embryonnaire
      • Cerclage du col utérin
      • Traumatisme abdominal
      • Amniocentèse
      • Biopsie de trophoblaste

    Prévention ciblée :

    • Risque élevé d'hémorragie fœtomaternelle : 
      • FCS tardive
      • IMG
      • MFIU
      • Traumatisme abdomino-pelvien
      • Cordocentèse

    • Risque faible d'Hémorragie fœtomaternelle :
      • Amniocentèse simple
      • Métrorragies
      • Cerclage tardif. 

    Prévention systématique
    pour éviter de la survenue d'immunisation asymptomatique, sans facteur de risque d'hémorragie fœtomaternelle identifiable, donc elle échappe à la prévention ciblée.

    Prévention ciblée :
    • Abstention si 300 µg à 28 SA
      Sauf risque élevé d'hémorragie fœtomaternelle :
      • Version par manœuvres externes.
      • MFIU
      • Traumatisme abdomino-pelvien.
      • Ponction du cordon ou organe foetal.
    • Administration de gamma-globuline anti-D si nouveau-né RH(D) positif :

      Abstention possible si:
    • moins de 3 semaines après une administration de gamma-globuline anti-D 
    • et test de Kleihauer négatif
    • et taux sérique maternel d’anti-g supérieur à 6 ng/ml
    Test de Kleihauer Non Oui si risque élevé d'hémorragie fœtomaternelle Non Oui si risque élevé d'hémorragie fœtomaternelle Oui
    Dose d'immunoglobuline humaine anti-D (Rh) à administrer Injection de 200 µg (=1000 UI) en intra-veineux dans les 72 heures Injection de 200 µg en intra-veineux dans les 72 heures Injection de 300 µg en intra-musculaire ou en intra-veineux Injection de 200 µg en intra-veineux dans les 72 heures Injection de 200 µg en intra-veineux dans les 72 heures

  • Le test de Kleihauer permet d'adapter la quantité d'immunoglobulines anti-D à injecter selon le volume d'hématies foetales dans le sang maternel :

    • Chez des volontaires sains Rh(D)-négatif, de sexe masculin, l'administration intraveineuse et intramusculaire de 200 µg (1000 UI) de Rhophylac, 48 heures après l'injection de 5 ml d'hématies Rh(D)-positif, a entraîné l'élimination quasi complète de ces cellules en 24 heures.

      • Prévention de l'allo-immunisation foetomaternelle Rh(D) chez les femmes Rh(D)-négatif : 

        • Prophylaxie avant l'accouchement : la dose recommandée est une dose unique de 300 µg (1500 UI), administrée par voie intraveineuse ou intramusculaire à 28-30 semaines de grossesse.

        • Prophylaxie après l'accouchement : 
          • Rhophylac doit être administré le plus tôt possible dans les 72 heures qui suivent l'accouchement. 

          • En cas d'administration intraveineuse, une dose de 200 µg (1000 UI) est suffisante. 
          • Lors d'une administration intramusculaire, une dose de 200 µg (1000 UI) à 300 µg (1500 UI) est recommandée. 
          • La dose postpartum doit également être administrée si une prophylaxie antépartum a été administrée. 

          • Si une hémorragie foetomaternelle importante (supérieure à 4 ml [0,7 à 0,8 % des femmes]) est soupçonnée, par exemple lors d'une anémie fœtale ou lors d'une mort fœtale intra-utérine, son intensité peut être estimée par le test de Kleihauer. Dans ce cas, des doses complémentaires d'immunoglobulines anti-D à raison de 20 µg/100 UI par ml d'hématies foetales doivent être administrées.

            Certains auteurs utilisent la formule suivante pour calculer la dose d'immunoglobuline anti-D à administre :
            • Minimum 100 µg si le nombre d'hématies foetales ne dépasse pas 5/10 000
            • Au delà de 5/10 000 : 100 + nombre d'hématies foetales au-delà 5/10 000 x 5.
              Exemple : Test Kleihauer = 35/10 000  >> 100 + (35-5) x 5 = 100 +30 x 5 = 250 µg d'anti-D à administrer.

        • Prophylaxie après une complication de la grossesse :
          • Interventions et incidents survenant jusqu'à la 12e semaine de grossesse : administrer dès que possible, sans dépasser 72 heures après l'événement à risque, une dose de 200 µg (1000 UI) par voie intraveineuse ou intramusculaire.
          • Interventions et incidents survenant après 12e semaines de grossesse : administrer dès que possible, sans dépasser 72 heures après l'événement à risque, au moins 200 µg (1000 UI) par voie intraveineuse ou intramusculaire.
          • Prélèvement de villosités choriales : administrer dès que possible, sans dépasser 72 heures après l'événement à risque, une dose de 200 µg (1000 UI) par voie intraveineuse ou intramusculaire.

      • Transfusions incompatibles : 
        • La dose recommandée est de 20 µg (100 UI) d'immunoglobuline anti-D pour 2 ml de sang Rh(D)-positif transfusé ou par 1 ml de concentré érythrocytaire. 
          L'injection intraveineuse est recommandée. En cas d'injection intramusculaire, si les doses sont importantes, elles doivent être administrées sur une période de plusieurs jours. 
          Une dose maximale de 3000 µg est suffisante dans le cas d'importantes transfusions incompatibles, indépendamment du fait que le volume de transfusion soit supérieur à 300 ml de sang Rh(D)-positif. 

    • 2- Le test permet de mettre en évidence la présence d'une hémorragie foetomaternelle dans les situations suivantes :

      • Anomalies du rythme cardiaque foetal :
        • Tachycardie fœtale.
        • Rythme sinusoïdal.

      • Accident traumatique maternel

      • Diminution des mouvements actifs fœtaux

      • Signes échographiques d'anémie fœtale :

        • Signes mineurs :
          • anses intestinales anormalement échogènes
          • visualisation de la paroi des anses intestinales
          • hépatomégalie
          • discret épanchement péricardique
          • excès modéré de liquide amniotique.

        • Signes majeurs :
          • Au Doppler cérébral foetal : élévation de vitesse systolique maximale au niveau de l'artère cérébrale moyenne (> 1,5 MoM)
          • Anasarque fœtoplacentaire

      • Mort Fœtale. In Utero : MFIU.

      • La mise en évidence de la participation fœtale à une hémorragie utérine pendant une grossesse, en cas de placenta praevia.

    • Références :
      • Protocoles de Gynecologie et d’Obstetrique Service de Gynecologie-Obstetrique. Pr. Alexandra BENACHI. Hopital Antoine Beclere. 92141 Clamart. 2014
      • DCM/08/019 - Avril 2008. LFB - BIOMEDICAMENTS.
      • Mentions légales de l'AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) de Rhophylac (200 µg/2l et 300 µg/2ml). Texte mis à jour en décembre 2007. Vidal 2010.
      • Rhophylac. : Quelques extraits de la fiche des mentions légales de l'AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) de Rhophylac (200 µg/2l et 300 µg/2ml). Texte mis à jour en décembre 2007.
      • Recommandations pour la prévention de l'allo-immunisation fœtomaternelle Rh(D) chez les femmes Rh(D)-négatif d'après les recommandations pour la Pratique Clinique d CNGOF (décembre 2005).
      • Guy André Voisin, Philippe Edelman, Noëlle Genetet, Jean-François Bach, Claude Sureau. Immunologie de la reproduction. Médecine-Sciences Flammmarion. 1990 p;329:372.


    • Liste des termes

      Accueil du livre

      www.aly-abbara.com
      www.avicenne.info
      www.mille-et-une-nuits.com

        Paris / France