Art africain - Masques Punu (des Pounous) - Gabon


Art africain
Masques Punu (des Pounous)
Masque okuyi ou mukuyi
Autodiaporama

Peuples Pounous ou les Loumbos : peuples vivant dans la forêt
équatoriale au Sud-Ouest du Gabon et au Nord-Ouest de Congo
ou du rive Sud de l'Ogooué jusqu'à la rive Nord du fleuve Congo

  • Les masques des Pounous (les Punus) ou les masques "okuyi" représentent l'esprit d'un défunt et l'incarnation de son âme semblant en sommeil éternel et qui se manifeste lors des fêtes religieuses.

    La blancheur du visage des jeunes femmes exprime la sérénité de l'ancêtre défunt et son âme protectrice et conseillère.

    A l’envers, les masques noirs appelés "ikwara" représentant des visages masculins et ayant des fonctions punitives et judiciaires chassant le mal dans toutes ses formes et reflétant l'univers des hommes avec sa violence et sa cruauté.

  • Les caractéristiques des masques des peuples Punus :

    • Les cheveux noirs sculptés en lobes reproduisent les styles des coiffures des femmes Pounous : cheveux gonflés et soutenus par de la bourre de fibres ; parfois des tresses latérales.

    • Sur le front bien dégagé, courbe, renflé et à un contour gracieux, on retrouve les cicatrices de scarification en forme d'écailles disposées en losange divisé en neuf cases ; souvent on retrouve ces mêmes cicatrices, disposées en carré, sur les tempes ou plus bas, devant les pavillons des oreilles externes.

      Il s'agit d'une représentation religieuse cosmogonique chez les Pounous : le point central est la divinité suprême, créatrice des quatre points cardinaux et les deux couples primordiaux.

    • Un visage ovale, souvent de couleur blanc grâce à l’imprégnation par de kaolin (poudre d'argile blanc et friable), mais cette blancheur, parfois est surhaussée par des teintures brunes autour des orifices du visage et les sourcils.

    • Les yeux souvent un peu exophtalmiques avec des paupières incomplètement fermées, laissant une petite fente. Les sourcils sont minces et arqués.

    • Le nez est réaliste avec des ailes et des courbures nets.

    • La bouche est souvent fermée et composée de deux lèvres pulpeuses, saillantes en forme de ∞.

    • Les oreilles sont souvent imparfaitement ourlées.

  • Références :
    • Alain-Michel Boyer. Comment regarder les arts d'Afrique. Guides Hazan 2017. p;360-361.
    • "L'art de l'Afrique" ; série "Génie de l'art ". Editions place des victoires. 2014. p;193.
    • Arts premiers, mode d'emploi. Flammarion 2012,. p;196-197.


Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : le 15 Août, 2017

     
  aly-abbara.com
avicenne.info
mille-et-une-nuits.com
Paris / France