Maïmonide - Cordoue - Espagne
Maïmonide

Prince des Médecins.
Cordoue1135 (ou 1138) - Fustat (dans le Caire actuel) 1204.
Photo prise par Aly Abbara d'une statue exposée dans la vieille ville de Cordoue en Espagne

Mosheh ben Maymon ; son nom arabe était Abu Imran Musa ibn Maymun I ibn Ubayd Allah.
Médecin et philosophe juif de l'Andalusie en Espagne, un des penseurs les plus influents du judaïsme médiéval. Après la prise de Cordoue, sa ville natale, par les Almohades qui rompirent avec la tolérance musulmane antérieure et persécutèrent juifs et chrétiens, la famille de Maïmonide décida en 1160 d’émigrer à Fès puis, en 1165, en Palestine avant de s’installer au Caire. Maïmonide y devint grand rabbin et médecin à la cour du sultan ayyubide Saladin Ier.
Ses œuvres sont écrites en arabe et en hébreu, comporte trois ouvrages principaux : le Luminaire, commentaire monumental de la Mishna (1168), qui contient notamment les Treize Articles, devenus ensuite partie intégrante de la liturgie synagogale ; le Mishne Torah (1180), traité de philosophie religieuse inspiré d'Aristote ; le Guide des égarés (ou «  des indécis  »), écrit en arabe (1190) à l'intention des intellectuels que leurs spéculations mettent en conflit avec la foi. Maimonide a eu une grande influence sur la philosophie juive jusqu'au XIXe siècle et sur les philosophes latins du Moyen Âge.

Maïmonide est l'Auteur d'une prière médicale qui est en vérité, un vrai serment médical.

  • Références :
    • - Collection Microsoft ® Encarta ® 2005.
    • - Larousse-Bordas 1998
 
Prière médical de Maïmonide
www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com
Paris / France