L'Avertissement de Ragnarok (Ragna Rokkr ou Ragna Rok) : La fin des dieux
Représentation nordique de la fin du monde.

Mythologie nordique

L'Avertsissement de Ragnarok (la bataille de la fin du monde) :
À Gnipahellir, la caverne qui se trouve près du fleuve qui borde les enfers, le formidable et terrible chien " Garm " gardien de l'entrée du " Monde souterrain " (le Royaume des Morts) ; pousse des horribles hurlements afin d'avertir et appeler tous ceux qui sont confiés à sa garde, à la bataille de la destruction du Vieux Monde " ou Ragnarok " , le destin ou le crépuscule de la supermatie des dieux.

Trois coqs rappellent et avertissent : le coq à crête d'or " Gullinkambi " avertit de la bataille en attente ; le coq " Æsir " avertit le héros Odin et ses descendants ; puis le coq rouge " Fjalar " avertit le monde des géants. Les dieux, les géants et les mauvais esprits doivent se réunir sur le champ de bataille " Vigrid " (le plus grand au monde) à proximité d'Asgard (demeure des dieux Ases), ou " Oskopne " (celui qui n'est pas encore créé).

Avant la bataille, le soleil s'éteint, et au cours de la bataille, le loup Fenrir doit dévorer Odin ; Thor (le dieu du tonnerre), Freyr (le dieu de la pluie) et Tyr (le dieu manchot du combat) mourront dans la bataille.

Ragnarok (la bataille de la fin du monde) :
Le géant Loki (fils du géant Farbauti et la géante Laufey), pour avoir causé la mort de Baldr (fils d'Odin et Frigg ; le dieu de la joie et grande beauté), l'assemblée des dieux " Ases " le punissent : Loki, de sa femme Sigyn, il avait deux fils, Narve et Vali. Les dieux métamorphosèrent Vali en un loup afin d'attaquer et dévorer son frère Narve ; les entrailles de Narve converties en une corde servent Thor à ligoter Loki à un rocher dans une grotte ; une fois Loki est ligoté aux épaules et aux membres inférieurs et les nœuds sont serrés, les entrailles deviennent dures comme le pierre.

Un serpent giclait infiniment son venin sur le visage de Loki afin de lui infliger d'horribles souffrances et des agitations faisant trembler la terre. Sigyn, sa fidèle épouse, veilla sur lui et recueillit dans un bol, le venin du serpent ; chaque fois qu'elle vidait le bol, le serpent giclait de nouveau le venin sur Loki.

Loki finira, après longtemps d’enchaînement, de se libérer et lancer la guerre contre les dieux, en rejoignant les ennemis irréconciliables des " Ases ", c'est-à-dire, les démons, les géants, et également ses propres enfants : le serpent " Jormungandr ou le serpent de Migard " qui agita les profondeurs de l'océan et souffla des nuages de poison sur la terre et dans le ciel ;  le loup " Fenrir " qui brisa les chaînes de sa capture, puis en s'accouplant avec une vieille géante dans une lointaine forêt de l'Est, cette dernière met au monde une portée de jeunes et monstres loups ; l'un parmi eux pourchasse sans cesse le Soleil, pour finir enfin à le joindre et l'éteindre progressivement, en prenant d'abord la couleur rouge du sang pour enfin, disparaître complètement. Les conséquences de cette disparition étaient très graves : le monde est privé des clairs rayons du Soleil, alors un hiver effroyable domine le monde ; la neige couvre tous les points de l'horizon. Dans ces conditions de vie très difficile, les guerres éclatent dans le monde, en tous lieux, entre tous les hommes, même entre frères, et entre parents et enfants.

Dans d'autre version, c'est le loup Fenrir, lui-même qui dévore le soleil et plante ses crocs dans la lune.

Hel, la fille de Loki et Angrboda, la reine du Monde des Morts ou les Enfers (Helheim) et le pays de la brume (Niflheim), contribue à cette guerre du la fin du monde en engageant des guerriers fantômes venant des Enfers afin de combattre les dieux.

Au bord du ciel " Heimdall ", le veilleur des dieux se laisse ravir son épée par Loki, et le voilà en marche pour affronter ses ennemis les Ases.

De l'Ouest, un navire s'approche du champ de bataille ; il est peuplé de fantômes et conduit par le géant " Hrym " ; il était porté par des vagues énormes provoquées les mouvements très agités dans les flots du grand serpent de Migard.

Un autre navire vient du Nord, conduit par Loki et transportant les habitants de l'Enfer. Sur ce navire se trouve aussi, Fenrir, le loup aux yeux et narines éjectant le feu, et une gueule largement ouverte avec la mâchoire inférieure frôlant la terre et la mâchoire supérieure touchant le ciel.

Du Sud apparaissent les géants du feu accompagnés du " Surt " avec son épée qui peut dégager des éclaires et des flammes capables d'anéantir toutes traces de vie sur son passage.

La violence provoquée par le rassemblement de ces armées fait éclater la voûte céleste en deux, et quand les chevaux des fils du feu passent sur Bifrost, qui relie la terre au domaine des dieux " les Ases ", ce pont (en arc-en-ciel) s'enflamme et s'effondre.

Le champ de bataille a été déjà déterminé, c'est " Vigrid " (le plus grand au monde ; il était de forme carrée, s'étendant devant Valhall et mesurant mille lieues de côté) ou " Oskopne " (celui qui n'est pas encore créé).

Odin se présente sur le champ de bataille coiffé d'un casque en or et orné d'immenses ailes d'aigle ; il tient à la main gauche sa célèbre lance " Gungnir " qui ne rate jamais sa cible. Odin chevauchait son étalon " Sleipnir " à huit pattes qui vole comme un ouragan pour se placer à la tête de son armée.

La grande bataille commence, les Ases succombent sous l'assaut de leurs ennemis : le loup Fenrir avec sa gueule immense engloutit, dès le début de la bataille, le père des dieux " Odin " qui fut le premier victime de cette guerre. Pour le venger, Vidar son fils, s'avance vers Fenrir, et avec habilité et force, fixe la mâchoire inférieure du monstre loup au sol en introduisant, dans sa gueule, son pied protégé par un soulier fait d'un cuir de haute résistance, le rendant capable d'empêcher les dents du loup de le traverser ; puis avec la main gauche, Vidar soulève vers le ciel la mâchoire supérieure de la bête, puis à travers sa gueule largement béante, avec la main gauche, Vidar enfonce son épée et transperce le cœur de Fenrir et met fin à sa vie.

Freyr, le dieu de la pluie, du soleil et des produits des champs, se trouve face à face avec Surt, le chef des géants du feu ; ne pouvant pas résister à la force de l'épée de Surt, Freyer succombe au cours de cet affrontement.

Le grand serpent de Midgard (Jormungandr, fils de Loki et Angrboda) qui s'est tenu caché au fond de la mer durant longtemps, il en sort pour la première fois afin d'affronter Thor, le dieu du tonnerre ; Thor tue le serpent à l'aide de son terrible marteau qui l'utilise pour broyer son crâne, mais Thor qui voulait s'éloigner de son ennemi déjà mort, au neuvième pas, il succombe à son tour empoisonné par l'énorme quantité de venin que le géant serpent agonisant a déjà craché dans l'air et dans la mer.

Loki cherche son vieux adversaire Heimdall (le dieu de l'Aurore, fils de neuf sœurs géantes et d'Odin). En effet Heimdal l'a obligé dans le passé de lui restituer le collier dérobé à Freyja, la déesse de l'amour. Loki trouve Heimdall et le tue, mais lui-même succombe ensuite rapidement sous le fait des coups de son adversaire.

Tyr (le dieu manchot maître des combats et dieu de la loi et la justice), qui jadis a perdu sa main droite, tranchée par un coup de dent du loup Fenrir (afin de permettre aux autres dieux de le ligoter), recherche sur le champ de bataille cet adversaire mutilateur, mais Fenrir, malheureusement a été déjà tué par Vidar ; alors en entendant les effroyables hurlements de " Garm " le chien gardien l'entrée des Enfers (équivalent de Cerbère des Gercs), il va à sa rencontre ; au cours de cet affrontement, Tyr, de la main gauche, enfonce son épée dans le cœur du " Garm " et le tue, mais rapidement il succombe à son tour par les terribles morsures qui lui a infligé le monstre chien durant le ce combat.

Peu d'êtres vivants restent en vie à la fin des combats de la fin du monde ; ces survivants qui soient des humains, des animaux ou des plantes, vont finalement être anéantis par le feu, lancé de tous les côtés de l'épée de flammes du géant du feu " Surt ou Suie ", le maître des pays du Sud ; les montagnes s’effondrent et toutes les mers et les fleuves débordent, puis recouvrent toutes les surfaces du monde, y compris le champ de bataille finale des dieux.

Après cet anéantissement de l'ancien monde, une nouvelle vie va recommencer et un nouveau monde va naître : Un soleil nouveau brillant dans le ciel apparaît, c'est le fils du loup qui a anéanti l'ancien soleil.
Les eaux se retirent, la terre émerge des flots, les montagnes s'élèvent, les cascades, les cataractes, les cours d'eau, les lacs et les fjords se forment et les forêts réapparaissent.

La vie animale renait sur terre et dans les eaux ; les champs se couvrent des plantes et de la verdure.

Les dieux ne sont pas complètement disparus ; les survivants de la bataille finale " Ragnarok " sont ceux qui n'ont pas participé aux querelles des anciens dieux, et qui n'ont jamais commis ni des crimes, ni des parjures.

En effet, on trouve dans le nouveau panthéon germano-nordique le dieu " Baldr ", le plus beau et le plus adoré et aimé des divinités nordiques, il est ressuscité dans le monde nouveau après avoir été tué, dans l'ancien mode par le stratagème de Loki ; Baldr occupe avec son frère Hod, la salle des festins à " Asgard " qui était autrefois, le siège d'Odin.

Odin reste parmi les morts, mais ses deux fils, Vidar et Vali, et deux fils de ses frères, Vili et , puis Hoenir, le fidèle compagnon, en enfin, deux fils de Thor, Magni et Modi, sont toutes les divinités du nouveau monde.

Parmi les survivants de cette bataille finale " Ragnarok " on trouve Yggdrasil, l'Arbre du Monde,

En se cachant entre les branches de Yggdrasil, deux humains avaient la vie sauve, un homme et une femme " Lif ou Vie " et " Lifthrasir ou Envie de vivre ", ils sont les seuls survivants de l'espèce humaine ; ils donneront les enfants qui peuplent notre monde d'aujourd'hui qui devait être un monde de paix, de bonté et de bonheur !!!


Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : 24 Août, 2012

aly-abbara.com
avicenne.info
mille-et-une-nuits.com
Paris / France