Nidhögg, le serpent (sous forme de dragon sur cette image) qui rongeait la troisième racine de l'Arbre
du Monde " Yggdrasil " qui s'étendait vers le mondes des humains " Midgard "

Mythologie nordique

L'Arbre du Monde " Yggdrasil " ou " Cheval d'Ygg = Cheval d'Odin ":
Dans la mythologie nordique, Yggdrasil est un gigantesque frêne dont les branches se déployaient dans le ciel de telle sorte que son ombre s'étendait à l'ensemble de l'univers connu.

Il s'agit d'un arbre éternellement vert ; une fine pluie tombait de ses feuilles.

D'après les légendes, Yggdrasil reposait sur trois grandes racines :
  * La première racine s'étendait jusqu'à " Godheim ", le paradis, l'emplacement du pays des dieux " Asgardr ou Asgard ; séjour des Ases ". Afin que l'arbre garde ses feuilles vertes, les trois Nornes arrosaient la racine en tirant l'eau depuis le puits sacré du destin " puits d'Urd " qui se trouvait sous cette racine.
À proximité du puits d'Urd, siégeait le conseil tribunal des dieux qui arrivaient à cet emplacement, chaque jour, en passant par le pont Bifrost (ou Asbron, ou l'arc-en-ciel) qui relie l'Asgard (la demeure des dieux) avec Mannheim (le pays des hommes) ; il était gardé à son entrée par Heimdall (le dieu de l'Aurore, fils de neuf sœurs géantes et d'Odin).

Les Nornes qui arrosent cette racine sont les trois déesses qui contrôlent le Destin des humains (semblable aux trois Parques de la mythologie gréco-romaine). D'après certaines sources médiévales ces trois Nornes sont : " Urd " qui représente le passé ; " Verdandi ou Verdande " qui représente le présent et " Skuld " le futur.

  * La deuxième racine s'étendait jusqu'au " Jotunnheim ", le pays des géants de glace. Sous cette racine reposait la tête du sage " Mimir ", là où se trouvait le puits ou la source de Mimir qui contenait dans ses eaux le savoir et la sagesse.

  * La troisième racine de Yggdrasil se terminait dans la région glacée de " Niflheim ", le pays de la brume. Près de cet emplacement se trouvait la source bouillonnante " Hvegelmir ou le chaudron ronflant ", là où le serpent Nidhögg rongeait cette racine.

Les branches de Yggdrasil couvraient le monde connu des Scandinaves, ce monde était formé de neuf régions : (1) " Muspellheim ", le pays des géants de feu ; (2) " Vannaheim ", le pays des Vanes ; (3) " Svartalfheim ", le pays des Svart Alfar ou elfes noirs, sujets du dieu des forges Wayaland ; des êtres malfaisants qui ne se montraient jamais au grand jour ; (4) " Ljosalfaheim ", le pays des justes ; (5) " Mannheim ou Midgard " le pays des hommes ; (6) " Helheim " le pays des morts, royaume de la déesse " Hel " ; (7) " Jotunnheim " le pays des géants ; (8) " Niflheim " le pays des brunes ; (9) " Godheim " le paradis, l'emplacement d'Asgard, la demeure des dieux du groupe Ases.

" Walhala " où vivaient les guerriers glorieux auprès d'Odin était parfois représenté comme étant situé sous l'ombre de Yggdrasil.

Dans les branches de "Yggdrasil" vivait l'aigle " Hraesvelg " qui possédait beaucoup de connaissances grâce avec sa vue perçante lui permettant de voir presque tout.

L'autre être mythologique vivant sur l'arbre était l'écureuil " Ratatosk " qui jouait le rôle de messager entre l'aigle Hraesvelg et le serpent Nidhögg, transmettant l'échange d'insultes entre ses deux protagonistes.

Quatre cerfs mangeaient les feuilles de Yggdrasil.

Yggdrasil est viscéralement rattaché à Odin, le père des dieux les Ases :
Odin est le dieu borgne :
Odin, un dieu curieux de tout et en soif de connaissance : il cherchait à devenir omniscient en assimilant toutes les connaissances et les sagesses du monde, alors pour une simple gorgée à la source de la sagesse ; il accepte de perdre un de ses yeux en l'offrant au géant Mimir en échange d'un breuvage provenant du puits qui contenait l'eau sacrée du destin et qui commandait bonheur ou malheur des hommes (puits de Mimir) qui se trouvait sous la racine de l'arbre du monde (ou l'arbre de la connaissance) Yggdrasil qui s'étendait jusqu'au " Jotunheim ", le pays des géants de glace.

Odin sur Yggdrasil (l'Arbre du Monde) :
Il se pendit au tronc de l'arbre Yggdrasil, sans manger, ni boire, le corps percé d'une flèche (ou par sa lance Gungnir) qui l'implante lui-même dans son corps ; après neuf jours et neuf nuits suspendu à l'arbre comme un cadavre, il tombe en serrant dans ses mains, les runes et leurs secrets de connaissance. En possédant les runes (les caractères de l'ancien alphabet des peuples germaniques et scandinaves), il possède l'écriture et devient le plus sage et le plus instruit des dieux, capable de maîtriser la magie et explorer les secrets de l'univers.

Le nom " Yggdrasil " renvoie à cet épisode de la biographie d'Odin, car " Ygg " est un autre nom d'Odin ; et " Drasil " signifie cheval, donc, Yggdrasil signifie (Cheval d'Odin).


Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : 24 Août, 2012

aly-abbara.com
avicenne.info
mille-et-une-nuits.com
Paris / France