Égypte - Dendera - Temple de Hathor - Salle hypostyle
  • Dendera, ville située sur le rive gauche du Nil, à 75 km au nord de Louqxor.
  • Ce temple a été construit sous la règne des rois Ptolémées et Romains ; la reine Cléopâtre (51 - 30 av.J.-C.), fit représenter sur la face arrière du temple en compagnie de son fils avec César, Césarion..
  • Le temple est dédié à la déesse Hathor, déesse céleste et dame de la joie (assimilée par les grecs et les romains à Aphrodite), une déesse aux oreilles de vache. Chaque année, cette déesse, sous forme de faucon femelle, était conduite à Edfou pour s'unir à Horus, le Dieu faucon (la fête de la bonne réunion).
  • On voit sur cette image la façade de la salle hypostyle avec ses deux paires de trois colonnes hathorique (sur lesquelles a été figurée la déesse Hathor, à quatre visages).

  • Hathor selon l'Encyclopédie Larousse :
    • D éesse de l'ancienne Égypte dont le nom signifie «  Demeure d'Horus [le Soleil]  ». Elle est représentée soit comme une vache, soit comme une femme qui a souvent la tête coiffée de deux grandes cornes de vache enserrant le disque solaire. Son corps constituait l'étendue céleste. Chaque matin, elle donnait naissance au Soleil, lequel, devenu à midi homme ou taureau, la fécondait et, le soir, disparaissait dans la bouche de celle qui était ainsi à la fois sa mère et son épouse. Hathor était vénérée particulièrement dans le temple de Dendérah.
      © Larousse-Bordas 1998

  • Horus :
    • Horus c'est le Dieu à tête de faucon, Une des grandes divinités de l'Égypte antique.
      • Sous sa forme céleste, c'est Horus de Béhédet : Dieu solaire puissant qui, dans sa course diurne, garantit la bonne marche du monde ; il est à l'origine du faucon, cet oiseau qui repère sa proie d'en haut, avant de foncer brutalement sur elle. Il est aussi Horus rouge ou la planète Mars.
      • Horus fils d'Osiris et Isis ; il a livré la guerre contre Seth le tueur d'Osiris (on trouve sur les murs du temple d'Edfou, en reliefs, le récite du mythe de Horus et ses guerres victorieuses). A ce titre, il est le protecteur de la royauté du double-pays (Haut et Bas-Egypte).
    • La déesse Hathor, déesse céleste et dame de la joie (assimilée par les grecs et les romains à Aphrodite), une déesse aux oreilles de vache, chaque année, sous forme de faucon femelle, elle était conduite de son temple à Dendera à Edfou pour s'unir à Horus, le Dieu faucon ; c'est la fête de la bonne réunion.
    • On trouve aussi Horus dans la cérémonie de momification car ses quatre fils protègent les viscères du défunt lors de la momification; ils sont présentés par les quatre couvercles des canopes : Amset présenté par la tête d'homme ; Douamoutef par la tête du chien ; Hapi par le tête de babouin et Qébehsénouf par le faucon.

    • Définition de l'Encyclopédie Larousse :
      • Horus :
        • Dieu solaire de l'ancienne Égypte, représenté sous la forme d'un homme à tête de faucon ou d'un soleil ailé. Le nom d'Horus, honoré comme le dieu patron de la monarchie, constitua pendant 3 000 ans le premier nom de la titulature royale. Dans la légende d'Osiris, le fils de celui-ci et d'Isis est un Horus (car ce nom désigne, en fait, une espèce divine), destiné à succéder à son père comme roi de la terre.
          © Larousse-Bordas 1998
 

Égypte
Sommaire  voyages
Monuments



Site du Dr Aly Abbara

aly-abbara.com
avicenne.info
mille-et-une-nuits.com