Syrie - Région de "Homs" (l'antique ville d'Émèse)
Un masque datant de la période romaine en Syrie (1e siècle ap. J.-C.)
Musée National de Damas - Syrie.

  • Ce masque fait partie des objets qui nous restent comme des témoignages restant de la dynastie du royaume indépendant d'Émèse (l'actuel Homs), qui fonda la ville au début du premier siècle av. J.-C. et qui étendit son pouvoir sur Emèse et Aréthuse (l'actuelle ville d'al-Rastan) jusqu'à la deuxième moitié du premier siècle ap. J.-C.

    Le royaume d'Émèse-Aréthuse connut son âge d'or durant le règne de "Jamblique II" de (20 av. J.-C. - 14 ap. J.-C.), puis son successeur Sampsigéramos de (14 à 48 ap. J.-C.). C'était une période d'indépendance, de stabilité politique et d'enrichissement grâce au développement du commerce de Palmyre dont Émèse est l'accès obligatoire à la Syrie occidentale et à la mer.

    Émèse (Homs ou Hims - حمص) est la ville antique syrienne la plus détruite à travers l'histoire par des phénomènes naturels et par les guerres ; pour cette raison, il ne reste de la gloire de la dynastie émésénienne fondatrice de la ville, au début du premier siècle av. J.-C. que quelques superbes sarcophages, puis dans les fouilles pratiquées en 1936, dans la nécropole de "tell Aou Saboun - تل أبو صابون" à l'Ouest de la ville actuelle, dans la tombe de Jamblique II ou de son fils Sampsigéramos, ils furent trouvés les objets suivants (datés du début du premier siècle ap. J.-C.) :
    - un masque funéraires en or ;
    - un superbe casque guerrier
    - un bracelet en or massif orné de turquoises ;
    - un collier composé de 19 grains en forme de double amandes ;
    - une boucle de ceinture ;
    - une agrafe en or et en turquoises ;
    - plusieurs bagues dont une est rehaussé d'une cornaline rouge sur laquelle fut représenté Apollon nu tenant un arc et une flèche.


Auteur d'image : Dr Aly Abbara
Mise à jour le 19 Novembre, 2011

Syrie
Sommaire  voyages
Homs


Site du Dr Aly Abbara

aly-abbara.com
avicenne.info
mille-et-une-nuits.com