• Chez un fœtus de 33 SA : images échographiques en temps réel et en mode TM, montrant les conséquences de la tachycardie supraventriculaire sur le fonctionnement du myocarde ; on observe un cœur hypertachycarde avec myocarde caractérisé par une amplitude contractile faible, donc une nette diminution du débit cardiaque global.

    En effet, ce cœur de morphologie normale se balance sur son axe sans contractions réelles des oreillettes et des ventricules ; il s'agit d'une cardiomyopathie dilatée avec une insuffisance cardiaque compliquée d'un épanchement du péricarde (et d'un hydramnios associé).

  • La fréquence cardiaque est de l'ordre de 237 bpm avec fréquence auriculaire et ventriculaire identiques (ratio A:V = 1:1 identifiable en échographie - mode TM).
 

 
  • Les tachycardies supraventriculaires :

    • Tachycardie supraventriculaire (TSV) :
      • La plus fréquente tachyarythmie fœtale.

      • Fréquence cardiaque supérieure à 200 battements par minute (bpm) ; elle varie de 210 à 300 bpm (ou de 180 à 300 bpm).

      • Arythmie cardiaque survenant souvent de façon intermittente, paroxystique avec des périodes de rythme cardiaque normal, mais elle peut être incessante.

      • Elle débute brutalement, suite à une contraction auriculaire prématurée (extrasystole auriculaire) à l'origine d'une impulsion électrique prenant une voie ré-entrante. La tachycardie supraventriculaire se termine de façon brutale par une extrasystole auriculaire.

      • Le rapport "fréquence auriculaire/fréquence ventriculaire" ou A:V = 1:1, donc pas de bloc auriculo-ventriculaire.

      • Il s'agit d'une tachycardie parfaitement régulière, donc sans variabilité comparée à la tachycardie sinusale.

      • Moins 5 % des fœtus présentant des contractions prématurées auriculaires (extrasystoles auriculaires) développent une tachycardie supraventriculaire.

      • 5 % des cardiopathies congénitales se compliquent par une tachycardie supraventriculaire.

      • Elle peut se compliquer d'un anasarque fœto-placentaire qui représente une urgence médicale.
 

 
Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : le 17 Novembre, 2012
 

 
  • Références :
    • WOODWARD. KENNEDY. SOHAEY. Oh. Byrne. Puchalski. -EXPERTddx Obstetrics - AMIRSYS 2009. 5: 24.
    • Bernard Guérin du Masgenët, Yann Robert, Philippe Bourgeot, Philippe Coquel Echographie en pratique obstétricale - Masson 2009. p: 321-322.
    • CALLEN Peter W- Ultrasonography in obstetrics and Gynecology - 5e édition ; SAUNDERS ELSEVIER - 2008. p: 575-576.
    • WOODWARD, Kennedy, Sohaey. - Diagnostic Imaging Obstetrics - AMIRSYS 2005. 6:72-75
    • Eberhard Merz, MD. Ultrasound in Obstetric and Gynecology. Thieme-2005. p: 293.
    • L. Fermont. La cardiologie prénatale : Pourquoi ? Comment. Dans : Dominique Cabrol, Jean-Claude Pons, François Goffinet. Traité d'Obstétrique. Médecine-Sciences Flammarion- 2003. p:178.
    • J.-Y. GILLET, G.BOOG, - Echographie des malformations foetales - VIGOT - 1990.
    • Dictionnaire de Médecine Flammarion - Médecine-Sciences Flammarion 1991.
 
     Atlas d'échographie

www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com
Paris / France


Contacter Dr Aly Abbara