Utérus :  myome intra-mural antérieur calcifié chez une patiente âgée de 57 ans

Utérus : myome intra-mural antérieur calcifié chez une patiente âgée de 57 ans, ménopausée depuis l'âge de 52 ans.

Il s'agit d'un myome asymptomatique, non évolutif depuis 5 ans.


• Séquences vidéo et images échographiques montrant (sur des coupes sagittales, et frontales) un utérus rétroversé portant un myome de structure hyperéchogène, bien limité, mesurant 26 x 25 x 26 mm de diamètre, soit 8,8 cm3 de volume ; intra-mural antérieur, de classe 4 selon le FIGO.


• Les fibromes ce sont tumeurs susceptibles d'être le théâtre de perturbations de la vascularisation ; l'insuffisance vasculaire aiguë ou chronique explique certaines transformations structurelles comme :

  • l'œdème ; la hyalinisation ; la thrombose ; 

  • la calcification (l'aspect échographique  ;  et l'aspect radiologique  ;

  • l'involution adipeuse ou le fibrome prend l'aspect d'un lipome ;

  • la nécrobiose aseptique : c'est un infarctus du fibrome, il se voit fréquemment pendant la grossesse et dans le post-partum immédiat (après l'accouchement).
    La nécrobiose aseptique du fibrome peut se traduire plusieurs années plus tard par son involution et la réduction importante de son volume.

  • la cavitation (la transformation pseudokystique) comme suite à une nécrobiose  où une partie du fibrome se liquéfie aboutissant à des formations cavitaires irrégulières, à contenu trouble dépourvu de revêtement, creusé en plein tissu myomateux ;

  • la dégénérescence kystique des fibromes sans nécrobiose

  • la torsion des fibromes sous-séreux pédiculés qui entraîne la nécrobiose aseptique du fibrome et la rupture de ses pédicules veineux superficiels avec le risque de l'hémorragie intra-péritonéale.

  • l'accouchement par le col utérin des fibromes sous-muqueux à long pédicule avec l'infection et la nécrose (sphacèle) qui sont associées souvent à cet événement.

Auteur Dr Aly ABBARA
13 Juillet, 2019

Contacter Dr Aly ABBARA
  Paris / France