La longueur crânio-caudale fœtale (LCC)
Critères échographiques de qualité de la mesure
Auteur : (Dr Aly Abbara)
Mise à jour : 1 Février, 2012



               



  1. Epaisseur de la clarté nucale
  2. Extrémité caudale
  3. Extrémité céphalique
  4. Emplacement de l’os malaire
    (celui-ci ne doit pas être visible)
  5. Cordon ombilical
  6. Amnios


Les conditions nécessaires pour obtenir une mesure valable de la longueur crânio-caudale afin de déterminer la date du début de grossesse.

  • Détermination de la date du début de grossesse :
    • La détermination de la date du début de grossesse est nécessaire un suivi correct de la grossesse. Parmi les exemples les plus évidents sur l'intérêt de la datation du début de grossesse on peut citer :
      • Dans le cadre du dépistage combiné de la trisomie 21 au cours du premier trimestre de la grossesse, et aussi le dépistage intégré de la trisomie 21 au cours du deuxième trimestre de la grossesse. Dans ces deux types dépistage de la trisomie 21, la LCC, et l'épaisseur de la clarté nucale (CN), sont les deux paramètres échographiques combinés ou intégrés au calcul de risque sérologique afin de calculer le risque de trisomie 21, mais il y a deux conditions pour les prendre en compte :
        • La mesure échographique de clarté nucale (CN) et la longueur crânio-caudale fœtale (LCC) doivent être effectuées entre (11+0SA et 13+6SA) ce qui correspond à une mesure de la (LCC) située entre 45 et 84 mm.
        • Ces deux paramètres doivent être réalisés, en France, par un échographiste ayant l'agrément (numéro de réseau de périnatalité) qui permet de prendre ses résultats de mesure en compte dans le dépistage de la trisomie 21 du premier et du deuxième trimestre de la grossesse..
      • Tout au long du déroulement de la grossesse, la détermination de la date du début de grossesse par la mesure de la LCC, permet d'éviter les faux diagnostics de retard de croissance in-utero, les fausses prématurités, puis de réduire le nombre des fausses grossesses prolongées par l'imprécision de la date du début de grossesse (DDG), et par conséquent diminuer le taux de déclenchement pour cette indication.

      • Critères de qualité de la mesure de LCC sont :
        • il est fortement recommander de déterminer la date du début de la grossesse par le recours à la mesure échographique de la longueur crânio-caudale fœtale (LCC) entre (11+0SA et 13+6SA) ce qui correspond à une mesure de la (LCC) située entre 45 et 84 mm.
        • La coupe fœtale doit occuper > 50 % du champ de l'image.
        • La coupe fœtale est sagittale.
          • Quelques signes pour se rapprocher le plus de la coupe sagittale idéale :
            • bourgeon sexuel visible ;
            • cordon ombilical visible à sa base ;
            • os malaire non visible et ;
            • os propre du nez visible ;
            • diencéphale visible et il est préférable que les ventricules cérébraux ne soient pas visibles.
        • La position fœtale est neutre (ni en hyperflexion ni en hyperdélexion).
        • L'extrémité céphalique fœtale est dégagée.
        • L'extrémité caudale fœtale est dégagée.
        • Les curseurs sont biens placés.




 

avicenne.info gynechographie.com
aly-abbara.com