Image échographique montrant l'aspect l'apparition d'un kyste fonctionnel à l'ovaire gauche, deux mois après la pose de dispositif intra-utérin hormonal


Anatomie d'un stérilet

  • Images montrant l'ensemble des éléments composant la tige verticale du stérilet hormonal (ou le système in-utero délivrant de lévonorgestrel " SIU-LVN "). Ces images macroscopiques peuvent être comparées aux images échographiques du même stérilet.


  • En effet, ce système de contraception hormonale à effet local est composé :
    • du réservoir hormonal contenant le progestatif (52 mg de lévonorgestrel) se trouvant autour de la tige verticale du dispositif intra-utérin ;
    • ce réservoie est recouvert par une membrane de diffusion (manchon) composée de : polydiméthylsiloxane (Élastomère 4910), polydiméthylsiloxane (PDMS 373 M) ;

    • Le corps en T : polyéthylène, sulfate de baryum ;
    • Le fil de retrait : polyéthylène, oxyde de fer.
    • La libération du lévonorgestrel à partir du DIU est d'environ 20 µg/24 heures. Le lévonorgestrel est administré directement dans la cavité utérine, ce qui conduit à une dose journalière très faible, l'hormone étant libérée directement dans l'organe cible.
      Compte tenu des faibles concentrations plasmatiques, les effets métaboliques de stérilet sont faibles.

Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour le 21 Février, 2015
Atlas d'échographie
www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com
Paris / France