Ugarit ou Ougarit (Ras Shamra)
Région de Lattaquié / Syrie
Auteur : Aly Abbara
MAJ : 1 Septembre, 2013

Alphabet ougaritique - Syrie

Abécédaire de l'alphabet ugaritique, le premier alphabet complet connu - 14ème siècle av. J.-C.



  Ugarit  

"Cité antique de la côte syrienne, à 16 km au nord de Lattaquié, sur le tell de Ras Shamra. Ce fut un important centre commercial et culturel au IIe millénaire, détruit vers le XIIe s. av. J.-C. par les Peuples de la Mer.

Archéologie
Le premier habitat - un gros bourg fortifié - remonte au VIIIe millénaire. L'influence de la Mésopotamie est présente dès le Ve millénaire. L'urbanisation n'apparaît qu'à la fin du IIIe millénaire, et son épanouissement se situe au IIe millénaire.
Les maisons sont pourvues d'un caveau voûté en encorbellement, que l'on retrouve dans les deux immenses palais qui ont livré des dépôts d'archives et des textes littéraires, attestant une étonnante diversité de langues et cinq systèmes d'écriture, dont l'écriture alphabétique ougaritique."
Larousse-Bordas 1998.

  Alphabet ougaritique  

Les tablettes textuelles découvertes à Ugarit sont écrites en cunéiforme syllabique ou d'autres écritures syllabiques appartenant aux différents langues répandues au Proche-Orient à cette époque (XVe - XIIIe siècles av. J.-C.) : le sumérien, l'akkadien, l'hittite, le louvite, le hourrite, et puis l'égyptien et le chypro-minoen, mais la célébrité d'Ugarit est attribuée à la découverte de certaines tablettes inscrites dans une langue locale et dans une écriture cunéiforme méconnue jusqu'au commencement des fouilles archéologiques dans le site en 1929, car en effet, cette écriture est formée de trente signes avec la composition des mots qui ne comportent que rarement plus de quatre signes, puis chaque mot est isolé du suivant par un séparateur vertical ; cela a permis de révéler son caractère alphabétique, qui fut confirmé en 1955 suite à la découverte, à Ugarit, aux archives du Palais royal, d'une tablette mutilée présentant les dix premières et dix dernières lettres de cet alphabet ougaritique en face de leur équivalent syllabique akkadien. Ce fut effectivement la découverte du premier alphabet (abjad - de l'arabe = أبجدية) cunéiforme, connu et complet (avec l'ensemble des consonnes sémitiques) et attesté à Ugarit entre le (XVe - XIIIe siècles av. J.-C.).

La tablette cunéiforme présentée dans cette page et qui fut déchiffrée en 1939, est un abécédaire des trente lettres de cet alphabet ougaritique ; l'ordre des lettres ougaritiques sur cette tablette, qui se lit du gauche à droite, fut ensuite respecté dans tous les alphabets sémitiques ultérieurs qui utilisent habituellement vingt-deux lettres (phénicien, hébreu, araméen, arabe...) et également dans la plus part des alphabets plus récents (grec, latin, étrusque...).

Les images suivantes mettent évidence l'ensemble des trente lettres ougaritiques tracées sur cet abécédaire, avec leurs correspondants dans l’alphabet latin et l'alphabet arabe.
 
Abécédaire de l'alphabet ougaritique



 
Alphabet ougaritique latin
 
Alphabet ougaritique arabe
 
 

La chute et la disparition définitive de la ville d'Ugarit (détruite dans les premières années du Xlle siècle av. J.C.,) ont marqué la fin de cet alphabet uniforme. Mais l'invention elle-même, le principe de l'écriture alphabétique a survécu aux bouleversements qui ont affecté toute la côte au début du Xlle siècle av. J.C. et à l'invasion des « Peuples de la mer ». Vers l'an 1000 av. J.-C. à Byblos une inscription gravée sur un sarcophage atteste l'existence de l'alphabet Phénicien à cette époque. Entre le Xe et le VlIle siècle av J.C. I'alphabet a été aussi emprunté par les Grecs qui sont à l'origine de toute la tradition européenne tant latine que cyrillique tandis que l'alphabet araméen a donné naissance à tous les alphabets sémitiques actuellement en usage, arabe, syriaque ou hébreu. L'alphabet s'est ainsi répandu dans toute la Méditerranée et tout le Proche-Orient. (Référence du texte - UNESCO)


Pour plus d'informations sur l'histoire des alphabets consulter :
L’alphabet au Proche-Orient ancien : un et multiple Par Pierre Bordreuil.
Sur le site des des Troubadours.

Syrie
Sommaire  voyages
Ugarit

Conacter : Dr Aly ABBARA
 
   

www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com
Paris / France