Grossesse ectopique tubaire gauche ; future grossesse gémellaire, monochoriale,
bi-amniotique. Kyste hémorragique de l'ovaire gauche

Kyste
Grossesse ectopique tubaire gauche sous forme d'amas trophoblastique au sein d'un petit épanchement péri-annexiel gauche.

Évolution normale et habituelle du taux de hCG plasmatique (comme s'il s'agit d'une grossesse évolutive intra-utérine) : un dédoublement du taux de hCG plasmatique toutes les 48 heures (le taux au moment de la réalisation de cet examen échographique est 1420 UI/l) ; petit épanchement sanguin péri-tubaire gauche.

Présence concomitante d'un kyste ovarien gauche d'allure fonctionnelle avec un contenu évoquant la présence d'une hémorragie intrakystique.





24 heures plus tard : apparition au sein de l'amas trophoblastique d'une cavité chorionique (cœlomique externe) contenant deux vésicules vitellines
Taux de hCG plasmatique est de 1850 UI/l


Ces images échographiques illustre un cas de grossesse extra-utérine tubaire gauche caractérisée par la présence d'un sac gestationnel formé d'une couronne trophoblastique entourant un cavité chorionique (cœlomique externe) contenant deux vésicules vitellines (vésicules ombilicales) ; donc il s'agit d'une grossesse ectopique tubaire, gémellaire débutante, monochoriale bi-amniotique.

L'autre caractéristique de cette grossesse ectopique est la présence d'un volumineux kyste ovarien gauche de 50 x 62 x 71 mm, uniloculaire, à paroi fine, sans végétations endophytiques, mais par contre, à contenu hémorragique avec l'observation d'un volumineux caillot sanguin occupant le tiers de la cavité kystique.


Concernant la grossesse ectopique gémellaire, je rapporte, à la demande de la patiente elle-même, ce cas rarissime :

Madame L.V, une femme âgée de 33 ans qui a été emmenée, à 7 semaines semaines d'aménorrhée, à un service d'urgence obstétricale la prise en charge d'une douleur pelvienne isolée et intense.

L'examen obstétricale et l'exploration échographique révélaient la présence d'un état hémodynamique instable, avec hypotension artérielle systolique à 50 mm Hg, associée à la présence d'un hémopéritoine important et une grossesse intra-utérine gémellaire évolutive, bi-choriale bi-amniotique de 7 semaines d'aménorrhée.

L'état de choc hémorragique avait nécessité une prise en charge chirurgicale immédiate par laparotomie : une inondation péritonéale fut trouvée et évaluée à un litre du sang ; cet hémopéritoine et dû à la présence d'une grossesse ectopique tubaire droite, non rompue, mais hémorragique de 3 cm de diamètre et 4 cm de longueur.

Une salpingectomie totale droite fut réalisée ; puis la surprise est venue de l’examen anatomopathologique de la trompe droite, car il révèle la présence deux sacs gestationnels dans la lumière de cette trompe.

Donc il s'agit de l'association d'une grossesse gémellaire intra-utérine évolutive et d'une grossesse gémellaire ectopique tubaire droite concomitante (grossesse hétérotopique ou ditropique) se manifestant par un hémopéritoine massif .

L'évolution ultérieure de la grossesse gémellaire intra-utérine fut marquée par la survenue d'une rupture spontanée et prématurée des membranes à 31,5 SA, avec la nécessité faire naître les deux jumelles (1400 et 1700 g) par césarienne. A douze ans, elles vont bien, sans aucun séquelle lié à la prématurité.


Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : le 1 Décembre, 2012

     
  aly-abbara.com
avicenne.info
mille-et-une-nuits.com
Paris / France