Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash




Pie bavarde - Paris
Oiseaux de la famille des corvidées

Pie Bavarde (Pica Pica) :

  • Oiseau de l'ordre des passereaux (Passériforme) (oiseaux à quatre doigts, dont un tourné vers l'arrière) omnivore et charognard, de la famille des corvidés ou " corvidea " ; cette famille est composée d'une longue liste d'oiseaux comme par exemples : le grand corbeau, le corbeau freux, le choucas = corneille des clochers, le corvus cornix = corneille mantelée, la corneille noire).

    Description :
    La pie bavarde (Pica Pica - عَقْعَق ـ قُنْدُس ـ قُعْقُع ـ ثَرْثار ـ هَذار) : un corvidé à plumage bigarré, noir et blanc ; la tête, le bec, les yeux et la poitrine sont noirs ; le ventre est blanc ; une tache ovale et blanche à l'épaule (à la racine de l'aile) ; les ailes sont noires à reflets bleus et verts, mais les plumes de l'extrémité distale des l'ailes déployées (en vol) sont blanches ; enfin, la queue est très longue et noire à reflets pourpres et verts.

    Biométrie : longueur = 44 à 46 cm ; envergure = 52 à 60 cm ; poids = 200 à 250 g ; longévité = 10 à 15 ans.

    La pie bavarde se nourrit d'insectes, graines, déchets, cadavres, oisillons et œufs d'autres espèces d'oiseaux.

    La nidification se fait dans des nids de branchettes protégé par un dôme. La femelle dépose de 5 à 8 œufs ; une ponte par un en avril-juin.

    Le couple se forme pour la vie.

    La pie bavarde possède la capacité d'imiter la voie humaine ; le mot le plus correctement prononcé est " Margot ".

    Le plumage bigarré de la pie bavarde, nous rappelle que que cet oiseau est le plus ambivalent des corvidés : dans une comptine anglaise, une pie annonce le malheur et la peine (pie bavarde veuve) ; deux pie annoncent la le bien et la joie (couple amoureux et heureux).

    La pie bavarde symbolise le vole parce qu'elle se caractérise par son attirance pour les objets brillants qu'elle vole et dépose dans son nid.

    Chez les chinois, la pie symbolise le bonheur qui se prononce (xi).

  • Références :
    Dictionnaire numérique Cordial 2012
    Le livre des symboles. Edition Taschen 2011.
    Jean-Claud Belfiore. Dictionnaire des croyances et symboles de l'Antiquité. Larousse 2010.
    David Fontana. Le nouveau langage secret des symboles, SOLAR éditions 2010.
    Rob Hume, Guillemet Affres, Marc Duquet. Oiseaux de France et d'Europe. Larousse.
    Jean Chevalier, Alain Rebranchent. "Dictionnaire des symboles. Robert Laffont 1982".

Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : le 29 Mars, 2015

aly-abbara.com
avicenne.info
mille-et-une-nuits.com
Paris / France