Nigelle de Damas (Syrie) - Nigella damascena - LOVE-in-a-MIST
En Arabe nigelle est (زهرة الحبة السوداء ـ شونيز) qui signifie "la fleur de la gaine noire".


  • Famille : Ranunculaceae ou (Renonculacées) ; plantes dicotylédones et herbacées.

    Ranunculaceae ou renonculacées d'après (le Grand Robert) : famille de plantes phanérogames angiospermes, classe des dicotylédones dialypétales, comprenant des herbes (et quelques arbrisseaux) à feuilles alternes, à fleurs généralement régulières, à nombreuses étamines, et dont les fruits sont des akènes (renoncules), des follicules (ellébores, pivoines) ou des baies (actées).

    Les dicotylédones d'après (le Grand Robert) : classe des végétaux phanérogames angiospermes comprenant les plantes à ovaire renfermant deux cotylédons dans la plantule (embryon) de leur graine. Les feuilles des dicotylédones sont à nervures ramifiées, pennées ou palmées, mais non parallèles ; les fleurs portent habituellement quatre ou cinq pétales.

  • Le mot nigelle provient du mot latin "niger" = " noir", donc nigelle signifie "la plante à graines noires".

  • Autres noms : la nigelle est communément appelée nielle.
    La nigelle de Damas est appelée "Cheveux de Vénus" ; "Cheveux d'Ange" ; "Barbe des Capucins" - "Patte d'Araignée" "Araignée" - "Barbiche" - "Miss Jekyll" - puis en Anglais. "Love in a Mist" - en Allemand "Jungfer im Grünen" -" Damascener" - "Braut in Haaren" - en Espagnol "Areanes" - en Italien : "Damigella Scapigliata" - "Anigella".

  • La Nigelle de Damas est une plante annuelle sauvage, très rustique et de croissance rapide, poussant dans les régions du pourtour du bassin méditerranéen (Europe dont la France, Asie, Afrique) et dans la Caucase.

  • La plante comporte des racines de couleur jaune-orangé ; un port (tige) érigé , parfois anguleux ou ramifié, de couleur vert-rougeâtre avec des lignes verticales sombres ; d'environ 50 à 60 cm de hauteur pour 20 cm d'étalement ; il existe des variétés naines de 20 à 25 cm.

  • Anatomie d'une fleur :
    Les feuilles sont alternes, extrêmement divisées en minces lanières filiformes, vaporeuses, plumeuses, et de couleur vert vif ; ces lanières très nombreuses composent ensemble un petit buisson enveloppant les jeunes fleurs ; il s'agit de la particularité de la plante qui est à l'origine de sont nom "cheveux de Vénus" ; "barbiche" ou "araignée".

  • La particularité et l'originalité de toutes les nigelles, c'est que leurs parties voyantes et colorées sont les constituants du calice de la fleur, c'est-à-dire les sépales ; par contre les pétales sont réduits à la forme de petits cornets ventrus, cinq ou six fois plus courts que les sépales et contenant le nectar de la fleurs.

  • L'étude anatomique des pétales de la nigelle de Damas, montre qu'ils sont au nombre de 5 à 10, s'insérant au-dessous des étamines ; ils sont composés :
    • d'une partie proximale effilés, de quelques millimètres de longueur, puis
    • d'une partie distale composée du nectaire (l'organe qui produit et stocke le nectar) qui est recouvert par des courts poils dispersés sur la surface des différents éléments qui le compose :
  • Sur une même plante de nigelle de Damas, à côté des fleurs à pétales produisant de nectar (pétales à nectaire), on peut observer des fleurs sans nectaires, où les pétales sont identiques aux sépales par leur forme et leur couleur, donc le calice et la corolle, par leur ressemblance, donnent à l’œil de l'observateur l'impression de voir une fleur riche en éléments périphériques.

  • Les sépales des fleurs de la nigella damascena sont de couleur bleu, bleu clair (pâle), rose, violet et blanc.

  • Le fruit (ou la gousse de graines) qui évolue au centre de la fleur est surmonté des filaments qui ne sont que les styles des pistils ; cette gousse prend la forme de capsule globuleuse, arrondie, polyfolliculaire virant au brun à maturité ; chaque follicule renferme de petites graines noires, d'où le nom arabe de la plante (la fleur de la graine noire - حبة سوداء) ; ces graines sont ovoïdes, à 3 faces avec des stries transversales, légèrement plus petites que les graines de sésame et les graines comestibles (en faible quantité) de la nigelle cultivée (nigella sativa).

    La variété "Miss Jekyll" est composée double fleur bleue.

    Les graines de la nigelle de Damas, écrasées dégagent une odeur de fraise et dans la bouche elle son âcres et de saveur piquante.

  • Les graines noires de la nigelle de Damas, à la distillation, 0,4 à 0,5 % de son poids est cédé sous forme d'une huile essentielle à fluorescence magnifiquement bleue, qui a une odeur agréable et le goût des baies de genièvre.

  • Dans cette huile essentielle extrait des graines de "Nigelle de Damas" on trouve une substance connue sous le nom de la "damascenine" ; il s'agit d'un proto-alcaloïde (alcaloïde qui n'est pas un hétérocycle) toxique ; il est son principe odoriférant.

  • Les espèces voisines de la Nigelle de Damas sont :
  • Damascenine :
    • Damascenine est l'alcaloïde de la Nigelle de Damas ; elle fut isolée pour la première fois par Schneider (Pharm. Centr.-h., 1890, 31, 173) des graines de Nigelle de Damas ; il lui donna cette formule chimique moléculaire (C10H15O3N), mais la formule exacte connue aujourd'hui est (C10H13O3N) ; sa formule chimique détaillée est :
      • [3-méthoxy-2(méthylamino) ester méthylique de l'acide benzoïque]
    • Elle est appelée aussi "nigelline" ; méthyldamascenine.

    • Elle fut synthétisée pour la première fois en 1912 par : Ewins, j. chem. SOC. 101, 544. Elle est caractérisée par sa fluorescence particulière et son odeur agréable.
    • Son poids moléculaire est : 195.22
    • Pourcentage de composition : C 61.52 %, H 6,71 %, N 7.17 %, O 24.59 %

    • La damascénine, isolée prend la forme petits prismes incolores, d'odeur narcotique calmente, insolubles dans l'eau, solubles dans l'alcool ; la solution est fluorescente en bleu. Sous l'effet des alcalins, la damascenine se décompose en acide damascénique et méthyldamascénine.

    • La damascenine est présente dans les graines de la Nigelle de Damas en une concentration de l'ordre de (0,1 – 0,3 %, ou jusqu'à 0,7 % dans certaines références) du poids sec.
      Les graines d'autres espèces de Nigelle, jusqu'alors étudié, possèdent seulement des traces de cet alcaloïde.

    • Dans l'huile essentielle extraite des graines noires de la Nigelle de Damas, la concentration de la damascenine peut atteindre le taux de 9 %. Pour cette raison, les huiles de Nigelle commercialisées et utilisées pour leurs propriétés thérapeutiques sont extraites de graines noires d'une autre espèce de Nigelle, il s'agit de la Nigelle sativa (nigelle cultivée).


    • Certains procédés chimiques permettent d'extraire la damascenine directement des graines de la Nigelle de Damas ; de cette manière 18 kg de graines ont donné à 110 g. de hydrochlorate de damascenine.

    • Dans les graines de Nigella aristata, les chimistes ont pu extraire de la damascenine de Nigelle de Damas.
      Les tentatives d'isoler des alcaloïdes des graines de Nigella sativa, Nigella arvensis, Nigella orientalis, Nigella Garidella, Nigella integrifolia et Nigella plongeurs/folia par extraction à l'acide chlorhydrique dilué, ont donné des résultats négatifs.
    • pubs.rsc.org/en/content/articlelanding/1912/ct/ct9120100544

    • Généralement, les analyses chimiques des différentes espèces de nigelles indiquent que la damascenine est l'odoriférant principal de l'huile Nigella damascena Nigella arvensis.
      http://www.druglead.com/cds/damascenine.html

  • Damascenine est une substance de haute toxicité pouvant se manifester par : céphalée, diarrhée, convulsions, ictère, hépatopathie, asthénie, coma et la mort.
    Le traitement : utilisation d'un vomitif ; lavage gastrique et respiration artificielle.

  • Dans certaines conditions et concentrations, la damascenine possède des propriétés thérapeutiques :
    • astringent (exerçant sur les tissus vivants un resserrement) ;
    • carminatif (aidant à expulser les gaz intestinaux) ;
    • vermifuge (provoquant l'expulsion des vers intestinaux. c'est-dire, anthelminthique).
    • La damascenine est classée parmi les alcaloïdes (alkaloids) possédant une activité anti-inflammatoire.

    • Dans le classement des médicaments, la damascenine est classée dans la catégorie des (acides anthraniliques) selon l'ordre suivant :
      • Carboxylic Acids >
        • Carbocyclic Benzoic Acids >
          • Aminobenzoic Acids >
            • 4-Aminobenzoic Acid >
              • Anthranilic Acids >
                • Damascenine.

Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour : 18 Octobre, 2014

Musée virtuel de Syrie
Syrie Photographie
www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com
Paris / France