Annexite

Il s'agit de l'infection aiguë ou chronique des annexes utérines c'est-à-dire les trompes et les ovaires, donc la salpingite (inflammation de la trompe) et l'ovarite (infection de l'ovaire) font partie des éléments de l'annexite.

Note :
Les formes aiguës se manifestent souvent par une douleur en bas du ventre (douleur pelvienne) spontanée ; une fièvre ; parfois des leucorrhées et des métrorragies. Ces symptômes débutent dans la majorité des cas brutalement, après les règles, souvent après un rapport ou après une exploration gynécologique (exemple : hystérosalpingographie, mise en place de stérilet, curetage, biopsie de l'endomètre).

Les formes chroniques se manifestent par des douleurs pelviennes spontanée ou provoquée lors des rapports sexuels (dyspareunie) et lors de l'examen clinique par le médecin, elles évoluent sur une longue durée avec de temps en temps des poussées aiguës ; mais il existe des formes silencieuses (sans symptômes) et que l'on découvre fortuitement lors d'une exploration d'une stérilité, d'une grossesse extra-utérine ou d'autre affection (exemple : hydrosalpinx).

Par ordre de fréquences, les causes de l'annexite sont :


Auteur : Dr Aly Abbara
Mise à jour le : 20 Décembre, 2014


Liste des termes

Accueil du livre

www.aly-abbara.com
www.avicenne.info
www.mille-et-une-nuits.com

  Paris / France